Il existe une multitude d’activités qui cadrent avec la recherche de sensations fortes. Le saut en parachute est l’une d’entre elles. C’est une activité d’autant plus risquée que plusieurs conditions sont à remplir avant d’y participer. Dans cet article, retrouvez les circonstances qui autorisent le saut en parachute solitaire.

La méthode de Progression Accompagnée en Chute

Encore appelée PAC, la méthode de progression en chute libre est un système d’apprentissage très connu des amoureux du saut en parachute. C’est une formation qui permet d’acquérir rapidement et facilement les rudiments et techniques nécessaires pour sauter seul en parachute. La PAC doit absolument être dispensée par une école de parachutisme agréée.

Pour y participer, inutile de vous tracasser pour effectuer des achats de fournitures. Tout ce dont vous aurez besoin vous sera fourni pendant le stage. La PAC fonctionne de manière assez simple.

Quand peut-on sauter seul en parachute ?

L’individu en apprentissage s’exerce à la chute libre pendant 50 secondes depuis des altitudes progressivement croissantes ; le tout sous la supervision d’un moniteur. Le saut est ensuite suivi d’une descente en parachute d’environ dix minutes. Lors de ces exercices, l’élève prend contact avec les sensations de la chute libre, les rudiments du pilotage et l’attitude à adopter pour sa sécurité.

Cet exercice doit être répété au minimum six fois pour prétendre au saut en solitaire. Ces activités pratiques sont également accompagnées de quelques modules théoriques afin de sensibiliser les élèves sur les intempéries éventuelles comme la météo ou la force du vent.

Les conditions à remplir pour un saut en solitaire

Bien avant de passer les différentes étapes de la formation de progression accompagnée en chute, certaines conditions sont à remplir impérativement. Dans un premier temps, il faut être âgé d’au moins 15 ans. C’est l’âge considéré comme étant celui de la raison et du discernement.

Ensuite, pour les mineurs, il faut présenter une autorisation écrite par un parent ou un tuteur légal. Si vous avez 18 ans ou plus, cette démarche n’est pas nécessaire. Une attestation de visite médicale récente de moins de six mois vous sera également demandée, peu importe votre âge. Ce document doit garantir que vous êtes en parfait état de santé physique. Il doit également attester que vous êtes pleinement conscient de ce que vous vous apprêtez à faire.

Enfin, vous devez peser moins de 90 kg avant de sauter en parachute. Au-delà de cette limite, certains experts considèrent que l’expérience de la descente en parachute peut être compliquée, voire dangereuse.